Archives par mot-clé : basque

Originaire de St jean Pied de Port, j’ai arpenté les montagnes de Cize et de Baïgorry dans un peu tous les sens depuis toujours. Le secteur d’Iraty est bien sûr incontournable si on veut vagabonder au milieu de la plus grande hêtraie d’Europe. Le secteur du lac d’Egurgui, côté Espagnol, est sans doute le plus sauvage, tout en étant parfaitement accessible en voiture. Et je ne manque jamais d’aller saluer Isabelle au Chalet Pedro pour une halte aussi amicale que rafraichissante. Suivez- le guide pour partir à la découverte de mes 3 randonnées favorites en Pays basque.

Les rues magnifiques de St Jean Pied de Port

St JeanPied de Port – Rue de la citadelle ©CDT64

Baïgorry : un panorama exceptionnel

Dans le secteur de Baïgorry, c’est la crête frontière qui m’attire le plus. Du fond de la vallée jusqu’à Urepel, le panorama est magnifique sur la campagne Basque. Les jours de grande forme, Urrizpilota, Hautza, et Aadi sont les sommets que je ne rate pas. Du temps où je participais à L’Euskal Trail, célèbre course en montagne qui a lieu tous les ans au mois de Mai, je les enchaînais dans la journée. Mais ça, c’était avant…

La Rhune : l’incontournable

Plus près de la côte, il y a bien sûr La Rhune. Sommet accessible par mille chemins.

  • Mon chemin préféré : la crête Zubizia-Petite Rhune-cheminées pour arriver par la face ouest, (déjà montée en crampons lorsque c’est gelé en hiver!).
  • Grâce à la venta ouverte toute l’année (sauf en février), c’est une montagne « tous temps ».

Mes meilleurs souvenirs sont d’y avoir rencontré parfois quelques randonneurs chanteurs. Ces derniers après s’être restaurés avec une omelette et un pichet de rouge, sortent le livret de chants.

Ces randonneurs chanteurs nous régalent d’un kantaldi émouvant.

Irubelakasko : le plus beau parcours

Mon bijou, c’est Irubelakasko, au-dessus de Bidarray. Sa majesté couronnée d’un petit bois à mi-pente se dévoile au dernier tournant de son approche.
La montée par la crête nord fait face aux Penas d’Itxusi. Vous avez donc toutes les chances d’être accompagné (et lorgné avec appétence ?) par les vautours fauves qui y nichent. La descente plonge sur le Bastan, sévère, mais vous permet de bénéficier d’un retour bucolique longeant la rivière.

Et un petit bain dans le torrent vous éliminera toutes vos courbatures.

Une randonnée incontournable

Irubelakasko – Pays basque

Un petit conseil : avant de partir, dites à un proche votre destination et périple car vous serez loin de tout. En cas de pépin, vous ne pourrez compter que sur les vautours pour signaler votre présence !

Toutes les semaines sur ma page Facebook Pierre Ibaïalde, je vous propose une randonnée, un lieu à visiter au Pays basque. Rejoignez-moi sur Facebook !

Patata-saltsa-pays-basque

La Patata Saltsa, c’est une très ancienne recette de la campagne du Pays Basque.  C’est aussi ma « madeleine de Proust » . Au menu de cette recette, vous trouverez des saucisses de porc confites à la graisse de canard, mijotées dans un concassé de pommes de terre, oignons et carottes. Sel, poivre, persil, thym, laurier. Et surtout, pour la dégustation, prévoir assez de pain pour saucer. Autant vous dire de suite que c’est un bon plat d’hiver !  Néanmoins, les Festayres des Fêtes de Bayonne, s’en régalent. Hé oui ! Certains font une petite halte gastronomique chez Ibaïalde – le magasin se transforme en restaurant pour ces cinq jours de fêtes. Après la Patata Saltsa, ils repartent, requinqués, pour continuer, en pleine forme, les festivités. « Manger, c’est tricher. Mais pas Chez Ibaïalde »

  • La petite Histoire de la Patata Saltsa : Ce plat ne doit pas dire grand-chose à grand monde. Seuls ceux originaires de l’intérieur du Pays Basque, connaissent cette recette ultra-confidentielle. Ceux qui, comme moi, ont eu une mère ou une grand-mère bonnes cuisinières qui prenaient un grand plaisir à … nous faire plaisir à table.

La Patata Saltsa que je fais dans mon atelier, c’est mon remerciement à ma Maman. Lorsqu’elle voulait être sûre de contenter les plus grands comme les plus petits, elle nous faisait son Patata Saltsa gorgé d’amour.

  • Ma recette :
  1. Les saucisses confitesLes saucisses confites sont tout simplement celles que je vous propose en conserves. Elles sont préparées quelques jours avant les légumes. Cela permet aux saucisses de se conserver dans de la graisse de canard. Et de s’en parfumer
  2. Les oignons reviennent en marmite dans un fond de graisse de canard. Et les carottes sont rajoutées. Une fois le tout pré-cuit, je noie dans de l’eau et y rajoute les pommes de terre émincées.
  3. Une pointe d’assaisonnement (sel et poivre), et un bouquet garni
  4. Une fois le tout un peu réduit, une saucisse confite par bocal est complétée de cette « saltsa ». 
  5. Les bocaux sont ensuite stérilisés en autoclave pour vous garantir une conservation de plusieurs années. 
Plat du pays basque intérieur

La Patata Saltsa – Pierre Ibaïalde

 

  • Ingrédients :
  1. Pour les saucisses : épaule de porc, sel fin, poivre, purée de piment d’Espelette, persil, boyaux naturel.
  2. Pour la « saltsa »: pommes de terre, oignons, carrotes, eau, sel, poivre, bouquet garni, fond de veau, graisse de canard
  • Mon conseil : faites réchauffer à feu doux en casserole. N’oubliez pas le pain, la sauce est fameuse

Pour goûter à LA recette de famille, rendez-vous à la boutique Pierre Ibaïalde

 

évenement CCi-CDT- Basque

Partez à la découverte de lieux dans le pays basque, lancez-vous dans de nouvelles activités et dégustez des produits du terroir. Le 5 et 6 avril 2014 : je visite mon pays basque !

Plus de 65 sites à découvrir autour de la gastronomie, de l’histoire et du patrimoine, des bonnes adresses d’hébergement, des sorties nature.

événement pays basque CCI-CDT
Je visite mon pays basque, le 5 et 6 avril 2014

Pierre Ibaïalde vous propose trois visites, gratuites et guidées, le 5 avril 2014

Placez dans votre agenda, les horaires des visites à cette occasion !

  1. à 11h30
  2. à 15h
  3. à 17h

Une visite gratuite et guidée, autour d’un savoir-faire avec comme produit emblématique le jambon, visite du saloir et du séchoir. C’est également l’occasion de découvrir le métier d’artisan de conserveur et salaisonnier. Une visite conviviale de 45 minutes, dans l’atelier de « Pierre Ibaïalde » avec une dégustation de Foie-gras, de saucisson, de pâté et de jambon.

 

Passez une excellente fin de semaine à la découverte du Pays basque !
Pierre Ibaïalde

Depuis l’ouverture du magasin dans les années 90, j’ai souhaité faire évoluer ma production pour apporter plus de qualité et de goût à mes produits. Le Foie Gras a d’abord été décliné en verrine, nature. Puis en 2007, j’ai revu son conditionnement. J’y ai également apporté une touche, bien de chez nous au Pays Basque, de piment d’Espelette. Mais pas juste du piment d’Espelette, je l’ai travaillé pour en faire une purée. Quelle différence? La purée de piments d’Espelette, c’est le piment qui a été broyé frais et non pas séché pour obtenir un maximum de parfum et un minimum de piquant.

Atelier Pierre Ibaïalde à Bayonne

Les Foies gras frais « Extra Fabrication Sud-Ouest » sont contrôlés et étalés pour être assaisonnés.

La petite Histoire de la production de Foie Gras à l’atelier Pierre Ibaïalde

Pour une raison qualitative, j’ai d’abord pris la décision de conditionner mes Foies Gras en boîtes et d’abandonner les verrines. En effet enserré en boîte, le foie fond nettement moins de graisse qu’en verrine. Pour une raison simple: il n’y a plus de place pour la graisse! Si vous laissez un vide autour du Foie, ce qui est obligatoirement le cas en verrine, la graisse en profite pour prendre cette place.
Le Foie Gras cuit en boîte est donc plus moelleux qu’en verrine et garde ainsi toute sa saveur.

Lancement du Foie Gras à la purée de piments d’Espelette

Mais je n’en suis pas resté là, et en ai profité pour lancer mon Foie Gras à la purée de piments d’Espelette. Il s’agit non pas de détrôner le Foie Gras nature (sel, poivre uniquement) qui reste pour moi un produit incontournable de bon goût, mais de lui adjoindre une variante originale et moderne. Les foies sont assaisonnés comme d’habitude! Mais les boîtes sont badigeonnées de purée de piments. Au fond, sur les bords, et ensuite sur le dessus du foie lorsqu’il est mis en boîte. Cette façon de faire permet un dosage très fin. Et rajoute ce parfum unique du piment d’Espelette sans le relever par trop de « piquant ».

La recette de fabrication du Foie Gras à la purée de piments d’Espelette à l’atelier Pierre Ibaïalde

Ma recette est très simple! Pour que vous offriez à vos convives la véritable saveur de ce mets unique: les foies sont issus de canard gavés au maïs par les agriculteurs de notre belle région du Sud-Ouest, berceau du canard gras.
Les Foies gras frais « Extra Fabrication Sud-Ouest » sont contrôlés et étalés pour être assaisonnés. Ils sont déveinés puis assaisonnés avec du sel fin et du poivre blanc.

Au Pays basque, dans un atelier de production

Assaisonnement à la volée avec du sel, du poivre blanc et c’est tout!

Un peu de sel mais pas trop. Vos invités pourront toujours en rajouter dans l’assiette, pas en enlever.
Les Foies Gras assaisonnés sont alors bien sagement entreposés en bacs. Et direction le réfrigérateur. Après une nuit de repos, les foies Gras sont délicatement récupérés pour être mis en boîtes. Les portions sont calibrées pour garantir le poids net mis en boîtes.

à Bayonne à l'atelier de production

Les boîtes vides sont badigeonnées à la purée de piments d’Espelette

Foie-gras-purée-piment-Espelette

Un dernier coup de pinceau sur le dessus

Il n’y a plus qu’à bien sertir les boîtes et les stériliser en autoclave pour vous garantir une conservation de plusieurs années.

Pour déguster le Foie Gras nature ou à la purée de piments d’Espelette, je vous invite aussi à visiter ma boutique!

Conseil de dégustation : pour apprécier les saveurs du Foie Gras comme il se doit!

Foie gras nature ou au piments d'Espelette

Le Foie Gras de Pierre Ibaïalde

C’est bien sûr l’entrée la plus fine et la plus noble pour un repas de fête.

  • mettez la boîte au réfrigérateur la veille du repas. Sortez-le 20 minutes avant de le servir. Pour le démouler facilement, passez la boîte quelques secondes à l’eau bien chaude. Ouvrez-la des 2 côtés et faites-le glisser sur votre planche à découper pour le trancher.

    Votre Foie Gras doit être « chambré » exactement comme un bon vin.

  • Si vos convives sont comme moi, ils l’apprécieront accompagné de toasts de pain de mie nature encore chauds (gardez-les enfouis dans une serviette), la fleur de sel et le moulin à poivre à portée de main. Un vin blanc doux ( Monbazillac, Jurançon ou bien-sûr Sauternes) ou très fruité comme un Gewurztraminer « Vendange Tardive »  accompagnera merveilleusement votre entrée.

Vous pouvez retrouver toutes les photos de la production du Foie Gras sur notre page Facebook et bonne dégustation!